Carmen, Bizet, la compagnie Fragile et Barbie

Elle était là, Carmen, à St Antoine. Et puis Don José, et le capitaine et les rouleuses de cigarettes et puis les contrebandiers, et puis les cuivres, les violons, les coeurs de Séville et puis, et puis il y avait aussi Barbie, Ken, une armée de playmobiles et des poupées souvenir andalouses.
Paradoxalement, la compagnie Attention Fragile n’a pas peur de la casse. Un léger vent balayait la petite scène perchée sur une estrade. Le parasol s’envolait, les poupées se vautraient les unes contre les autres, un antique tourne disque massacrait Bizet mais le tout constituait un spectacle burlesque et joyeux mené par Gilles Cailleau, pilier de la compagnie, dans le jardin du Cosmos Kolej ce mercredi 12 juin.
Ce petit spectacle à la limite de l’impro avait pour but de présenter le projet Carmen. La compagnie se propose tout au long d’une résidence au théâtre de la Gare Franche de reconstruire un Carmen clownesque et participatif. Le public a été invité à s’inscrire à un petit programme de répétition et d’apporter leur grain de sel aux futures représentations qui se dérouleront au Plan d’Aou.
La compagnie Attention Fragile est une habituée des lieux et nous a offert l’année dernière une version déridée de la guerre des boutons.
Cette année Carmen se fait faire une nouvelle coupe. Les classiques passent chez le tailleur et en ressortent peinturlurés, clinquants, amusants, totalement nouveaux.

Carmen sera présentée au Plan d’Aou en septembre. infos, réservation